9.11.01

Publié le par Koloss

sta.jpg
A l’heure ou la Maison Blanche fomente ouvertement un casus belli contre l’Iran, en tout point comparable avec celui qui avait déclanché l’engagement U.S. au Viet-Nam, il convient de revoir Loose Change 2. Paru sur Internet en 2006, ce documentaire sur le 11 septembre 2001 implique directement l’administration GW Bush, un cercle d’affaires proche et le Pentagone dans les attentats du 11 septembre 2001, le 9/11 pour les américains.

Bien qu’il n’épuise pas le sujet, notamment en ce qui concerne les articulations entre les USA et Al Quaida ou le rôle joué par le groupe Carlyle, les questions soulevées, les évidences mises au jour contredisent les versions et explications officielles soutenues par tous les médias néolibéraux occidentaux.

Contredisant tardivement celles et ceux qui n’y voient qu’une incroyable fable conspirationniste, en février 2007, c’est Z. Brzezinski, l’ancien conseiller à la sécurité nationale (directeur du NSC) du président Carter et l’un des “pères vénérables” de la communauté de sécurité nationale à Washington, qui l’accrédite directement, première brèche, et certainement pas la dernière, portée de l’intérieur-même de l’establishment washingtonien au mur du silence sur le 9/11.


Espérant rapidement faire oublier au peuple leur soupçonné complot , le gouvernement , dans un temps trés court , pour ce genre de dossier , a donné son aval pour la construction du " New WTC " avec dans l'optique le controle total d'un des quartier le plus influent au monde.

undefined
Voici ce que donnera le résultat final...

Publié dans Secrets d'états

Commenter cet article

Le médium éveillé cause avec l'apparition 05/01/2015 14:07

.

Johanna 19/06/2010 13:24



Alors là, moi je crois au complot quand on compare une destruction d'immeuble controlé et la façon dont les tours s'éffondrent sur elles même...



deun 24/01/2008 08:46

bonjourEt si Dieu était une intelligence extra-terrestre et Jésus un cobaye de celle-ci? C'est la théorie inédite que j'avance sur monblog.A bientot