Pentagone 2001

Publié le par Koloss

L'attaque du pentagone le 11 septembre 2001 ; supercherie ou réalité !

De nombreux témoins confirment avoir vu un engin volant s'écraser sur le Pentagone. Cependant, leurs témoignages diffèrent lorsqu'il s'agit de décrire plus précisément l'appareil.

Plusieurs témoins disent avoir vu un gros avion. C'était « un avion de ligne » affirme une femme anonyme interrogée par CNN le 11 septembre. ["a commercial plane"] « J'ai vu un grand avion à réaction American Airlines arriver très vite et à basse altitude », déclare à l'AFP le Capitaine d'Infanterie Lincoln Liebner. ["I saw this large American Airlines passenger jet coming in fast and low"] Depuis la publication du dossier, Pentagone, le jeu des sept erreurs, beaucoup de témoins se sont aussi manifestés sur internet.

D'autres témoignages, reccueillis dans les premiers instants par la presse américaine, parlent d'un petit avion, d'un appareil au comportement étrange voire d'une sorte de missile avec des ailes.

L'avion « avait une contenance d'environ 8 à 12 personnes » et « faisait un bruit strident comme celui d'un avion de chasse », explique Steve Patterson au Washington Post, le 11 septembre. ["appeared to hold about eight to 12 people" and "sounded like the high-pitched squeal of a fighter"]

Tom Seibert, ingénieur réseau au Pentagone, raconte au Washington Post : « Nous avons entendu quelque chose qui ressemblait au bruit que fait un missile, ensuite nous avons entendu un grand bruit d'explosion ». ["We heard what sounded like a missile, then we heard a loud boom"]

« Il n'y avait rien dans le ciel mis à part un avion, et on aurait dit qu'il tournait au dessus de Georgetown, effectuant un virage sur l'aile gauche, à haute altitude », raconte à CNN le Brigadier Général Clyde A. Vaughn, directeur adjoint chargé de l'assistance militaire aux autorités civiles. « Peut être qu'il s'agissait de cet avion là. Je n'ai jamais vu un avion avoir ce type de comportement en vol. » ["There wasn't anything in the air, except for one airplane, and it looked like it was loitering over Georgetown, in a high, left-hand bank" - "That may have been the plane. I have never seen one on that (flight) pattern."]

Juste après l'attentat, Mike Walter, journaliste à USA Today, explique au Washington Post et à CNN que « c'était comme un missile de croisière avec des ailes ». ["it was like a cruise missile with wings"]

Danielle O'Brien, contrôleur aérien à l'aéroport Dulles de Washington, où a décollé le vol 77 d'Américan Airlines, explique que l'appareil qui s'est écrasé sur le Pentagone avait la vitesse et la manoeuvrabilité d'un « avion militaire ». Son témoignage a été publié sur ABCnew et repris sur le site de la National Air Trafic Controllers Association. Nous en reproduisons un extrait :

« J'ai remarqué l'avion. C'était un avion non-identifié localisé au Sud-Ouest de Dulles et se déplacant à très grande vitesse. C'était rien de plus qu'un blip sur l'écran. »

O'Brien demande alors à Tom Howell, contrôleur aérien assis à côté d'elle, s'il voit également le blip.

« J'ai dit, 'Oh mon Dieu, on dirait qu'il se dirige vers la Maison Blanche' » se souvient Howell. « Je criais 'On a une cible qui se dirige en plein sur la Maison Blanche!' Volant à une vitesse de 500 miles par heure [environ 800km/h], l'avion se dirigait droit vers la zone que nous appelons P-56, l'espace aérien protégé numéro 56 qui couvre la Maison Blanche et le Capitole. »

« La vitesse, la manoeuvrabilité, la façon dont il a effectué son virage, chacun de nous dans la Salle Radar, contrôleurs aériens expérimentés, chacun de nous pensait qu'il s'agissait d'un avion militaire » explique O'Brien. « On ne pilote pas un 757 comme cela. C'est trop dangereux. »

« L'avion était distant d'environ 12 à 14 miles » précise O'Brien, « et nous faisions le décompte. Dix miles ouest, neuf miles ouest. Notre superviseur a décroché la ligne directe vers la Maison Blanche et a commencé à leur donner l'information [comme quoi] un avion non identifié, se déplacant à très grande vitesse, se dirigeait vers leur zone et n'était plus qu'à 8 miles à l'Ouest. »


Le Vice Président Cheney a été emmené très rapidement vers un bunker souterrain tandis qu'on disait au personnel de la Maison Blanche de s'éloigner du bâtiment en courant.

« Le décompte continuait 'Six, cinq, quatre', j'avais le trois déjà sur le bout des lèvres quand soudain l'avion a viré de bord. Dans la pièce le soulagement était palpable. Ce ne peut être qu'un avion de chasse. Ce doit être un de nos gars en alerte, envoyé pour patrouiller l'espace aérien de notre capitale et protéger notre président, et pendant une seconde nous nous sommes penchés en arrière sur nos chaises, poussant un ouf de soulagement », raconte O'Brien.

Mais l'avion à continué à virer de bord jusqu'à avoir fait un virage complet à 360 degrés.

« Nous avons perdu le contact radar avec cet avion. Et nous avons attendu. Et ton coeur bat la chamade alors que tu attends d'entendre ce qui s'est passé », raconte O'Brien. « Et puis on a entendu la voix des contrôleurs aériens du Washington National airport dans les haut parleurs de notre salle qui nous disaient: 'Dulles, bloquez tous les vols arrivants. Le Pentagone vient d'être touché.' »


Le 11 septembre, le Département de la Défense a affirmé qu'un Boeing 757 s'était écrasé sur le Pentagone. Les témoins parlent bien d'un engin volant. Mais ils ne permettent pas d'affirmer avec certitude qu'il s'agissait d'un avion de ligne. Peut-être la version officielle des faits a-t-elle été projetée sur leurs témoignages. Dans leurs contre-enquêtes, les journaux Le Monde et Libération, par exemple, citent Steve Patterson et Mike Walter, afin de prouver que nous nous égarons en doutant du crash du Boeing 757. Pourtant, leurs témoignages, reccueillis à chaud par la presse américaine, ouvraient de nouvelles pistes. Le premier disait que l'appareil « avait une contenance d'environ 8 à 12 personnes » et « faisait un bruit strident comme celui d'un avion de chasse ». Le second expliquait : « c'était comme un missile de croisière avec des ailes »...

Publié dans Secrets d'états

Commenter cet article

Shad' 21/04/2006 14:33

Voici une vidéo très bien faite:http://reopen911.online.fr/?page_id=7Je ne dit pas qu'elle montre toute la vérité. Mais elle montre au moins une autre partie de ce drame.PS: Si il y a moyen que quelqu'un récupére le fichier vidéo, je le veux bien._________Shad'.