La pierre philosophale

Publié le par Koloss

Tout le monde en a entendu parler, car quand on peut changer du plomb en or ça finit par se savoir. Mais à quoi elle ressemble, comment la fabrique-t-on, et bien sûr « je peux en avoir une ? » sont les questions que tout le monde se pose.

La pierre philosophale c'est quoi ?


Il existe deux interprétations de la pierre philosophale :
La première, c'est celle que tout le monde connaît : la transmutation du plomb en or.
Mais il existe également une interprétation plus « ésotérique » des textes ayant pour sujet la pierre philosophale : en fait ce serait une métaphore de l'apprentissage, un moyen pour les alchimistes (on pourrait presque parler de philosophes) d'évoluer vers la « Conscience absolue ».
La première partie de cet article sera donc consacrée à la transmutation du plomb en or, tandis que la deuxième partie sera une approche plus philosophique.

La pierre philosophale ou « pierre occulte » est une poudre qui peut être de différentes couleurs, mais qui, si elle est parfaite doit être d'un rouge profond. Elle a pour principale propriété de pouvoir changer le plomb en or, mais ce n'est pas là sa seule vertu. Les alchimistes déclarent que cette pierre est en fait capable d'agir sur les animaux, les plantes et bien sur les minéraux. C'est pour cela que l'on peut la retrouver sous la dénomination de « médecine des trois règnes »

Les trois vertus principales de cette pierre sont donc :
-Permettre de faire pousser, mûrir et germer les plantes de manière quasiment instantanée.
-Guérir de n'importe quelle maladie qui que ce soit.
-Transformer les métaux, comme le plomb ou le mercure en un or pur.

Fabrication de la pierre philosophale :


Il y a trois étapes principales pour créer une pierre philosophale :

-Tout d'abord extraire du mercure un ferment particulier appelé « mercure des philosophes »
-Faire réagir de ce ferment sur de l'or et sur le l'argent pour obtenir deux ferments supplémentaires.
-Mélanger le ferment créé à partir de l'or à celui créé avec l'argent et le mercure des philosophes dans un matras en verre, le fermer de manière hermétique et mettre le tout à cuire dans un athanor*

C'est pendant cette cuisson que tout se passe.
Tout d'abord, le mélange devient noir, et semble en état de putréfaction. Cette état est appelé par les alchimistes « phase du corbeau » ou « ½uvre noire ».
Puis, subitement, la couleur vire au blanc étincelant « ½uvre blanche ». A ce moment la pierre est capable de transformer le plomb en argent.
Mais si on laisse la cuisson du mélange se poursuivre, le blanc cède la place au rouge (on reconnaît là la couleur de la pierre philosophale parfaite) « ½uvre rouge »

Mais notre cuisson (qui a déjà duré un an) n'est pas encore finie, car la pierre ne transmute en or que deux fois son poids.
Il faut donc continuer à faire chauffer le mélange (en y rajoutant un peu de mercure des philosophes) pendant trois mois. A ce stade la pierre transmute dix fois son poids.

On recommence une troisième puis une quatrième fois cette cuisson (on appelle cela « multiplication de la pierre ») et enfin la pierre philosophale parfaite est créée, et permet de créer dix mille fois son poids en or !!

Pierre philosophale, mythe ou réalité ?


Deux chimistes ont essayé de déterminer si cette pierre existait : M Figuier (vers 1850) et M Berthelot (1827 - 1907, membre de l'Académie des sciences il en est le secrétaire perpétuel succédant à Louis Pasteur)

Ils déclarent tous les deux que la pierre philosophale n'existe pas, mais Figuier écrit également dans un de ses livres que : « Dans l'état présent de nos connaissances, on ne peut prouver, d'une manière absolument rigoureuse que la transmutation des métaux soit impossible. »

Mais alors cette pierre elle existe, oui ou non ?

En fait toutes les expériences qui ont été réalisées par les alchimistes pour prouver qu'ils avaient trouvé la pierre philosophale se sont révélées êtres des canulars. Pendant leurs expériences, ils utilisaient creusets à double fonds, ou encore des charbons remplis d'or en poudre.

Et le livre de M Figuier où sont relatées des expériences faites devant témoins et prouvant qu'il n' a pu y avoir de fraude ? (Édition de 1854 chapitre trois)
Et bien en fait ce livre est un faux, rédigé par des alchimistes qui se sont permis d'usurper le nom de Figuier.

Donc la transmutation des métaux n'existe pas ?


Mais si elle existe !! Mais cette transmutation se fait grâce aux dernières innovations technologiques : les accélérateurs de particules
Mais ne vous faites pas d'illusions : si vous disposiez d'un tel appareil (qui coûte à lui seul une fortune) et que vous le fassiez fonctionner 24 h sur 24 pendant un siècle, vous obtiendriez un 1 g d'or ! De plus, une heure d'utilisation d'accélérateur coûte 3 000 euros...

a pierre philosophale, une métaphore philosophique
Philosophale – philosophie, ces deux mots se ressemblent beaucoup, et pour cause, car plusieurs personnes les considèrent comme indissociables.... De plus ils justifient cette théorie en expliquant qu'à l'époque, les alchimistes ont utilisé cette présentation symbolique, d'une part à cause de l'intolérance religieuse qui rendait dangereux tout enseignement autre que celui approuvé par l'Eglise à cette époque, et d'autre part parce que l'humanité en général n'était pas prête à accepter les vérités contenues dans leur philosophie.

La pierre philosophale possèderait donc un sens ésotérique (pour ne pas dire philosophique) que l'on retrouve beaucoup dans les textes des francs-maçons.

La phrase latine :Visita interiorem terrae rectificando invenies operae lapidem qui signifie "descends dans les entrailles de la terre en distillant, tu trouveras la pierre de l'oeuvre" en est un exemple, car cette phrase possède un sens ésotérique : "descend au plus profond de toi-même et trouve la base solide sur laquelle tu pourras construire une autre personnalité, un homme nouveau." (Notons que les premières lettres de chaque mot de la phrase latine forment le mot vitriol.)

Les différents éléments qui entrent dans la composition de la pierre philosophale ne seraient en fait que des « codes » qui peuvent être décryptés de la manière suivante :

sels - le corps
soufre - les lois apparentes
plomb - les instincts
mercure - puissance nerveuse et force de vie
argent - l'intelligence
or - le moi éveillé

Maintenant que nous connaissons la signification des différents éléments, reprenons la « recette » de la pierre philosophale :

-extraire du mercure un ferment particulier appelé « mercure des philosophes »
-Faire réagir de ce ferment sur de l'or et sur de l'argent pour obtenir deux ferments supplémentaires.
-Mélanger le ferment créé à partir de l'or à celui créé avec l'argent et le mercure des philosophes dans un matras en verre, le fermer de manière hermétique et mettre le tout à cuire dans un athanor.
Tout d'abord, le mélange devient noir, et semble en état de putréfaction.
Puis, subitement, la couleur vire au blanc étincelant
Le blanc cède la place au rouge
On recommence une troisième puis une quatrième fois cette cuisson

Et essayons de la réécrire en l'interprétant :

-Trouve au plus profond de toi la volonté
-Et grâce à cette volonté, travaille ton intelligence et ta conscience pour en tirer le meilleur,
-ensuite, utilise ta volonté (ou courage et persévérance) ton intelligence et ta conscience jusqu'à ton but ultime.
-Tout d'abord, c'est le doute et le scepticisme
-puis subitement, tu penseras avoir compris
-Mais ce n'est qu'en continuant que tu atteindras la Conscience ultime.

Ainsi transmuter du plomb en or reviendrait à faire évoluer ce qui est instinctif chez l'homme en une sorte de conscience....


*athanor : c'est un fourneau d'alchimiste qui permet de chauffer pendant plusieurs mois.

Publié dans Mystères

Commenter cet article

Hermes 09/08/2016 08:04

Patrick burensteinas le voyage alchimique sur YouTube . Il l'a crée .

Johnny 09/02/2016 12:16

J'ai testé la recette...bof. Je vais plutôt faire une pizza.

Liloune 16/01/2016 10:20

coucou tout le monde! ça n'a pas vraiment de rapport avec la pierre philosophale mais ça peut toujours servir! j'ai trouvé un site qui permet de toucher un ptit salaire (350€ à 450€ par mois) en répondant à des sondages en ligne! c'est pas beaucoup mais ça permet tout de même de mettre du beurre dans les épinards! bref! voilà le lien du site pour qui ça pourrait intéresser: www.sondage-france.com profitez-en aussi ;-)

Clovis Simard 27/09/2012 03:36


Blog(fermaton.over-blog.com)No.24-  THÉORÈME FERMATUM. Composition de la conscience.