Mutilations de bétails

Publié le par Koloss

Depuis le premier cas signalé en 1967,10000 à 20000 têtes de bétail ont été retrouvées mortes et mutilées principalement au états unis. Les animaux gisent dans leurs milieux naturels : (champs, prés, prairies). Il semble que personne ne c’est aperçu de la tuerie. Pas de traces aux alentours. Certains sont entièrement vidés de leur sang et de tout fluide vital .Les organes vitaux manquent, les os sont brisés à plusieurs endroits. Dans cette affaire l'insolite règne. Après analyse (des cadavres, des alentours et des témoignages) ont constate quelques faits étranges:

 

 

-La langue et Les organes sexuels ont été prélevé de façon chirurgicale avec précision.

-Le rectum laisse place à un trou béant.

-Il manque parfois un ou deux yeux

-Certaines plaies sont cautérisées

-Le scalpel et le laser semblent avoir été utilisés

-La multitude d’os cassés fait penser à une chute.

-Des témoins ont vu des hélicoptères noirs non immatriculés voler au-dessus des lieux

-On a retrouvé certaines traces parallèles ressemblant étrangement aux sabots d'hélicoptère.

-Il n’y a pas de traces de morsures ce qui exclut la thèse de l’animal prédateur

-Quelques observations font états de la présence d'ovni avant la découverte des cadavres.

 

Un niveau anormalement élevé de radiation a été détecté sur les lieux et cela avant que quiconque ne touche l'animal.

 

 
Il semblerait, d’après les affirmations de la police et vétérinaires que les mutilations ont été réalisées avec une précision chirurgicale, ce qui exclu l’utilisation d’un couteau. Le laser pourrait être une explication mais difficilement utilisable dans un champ, sans que personne ne le remarque. Une vache possède de onze à quinze litres de sang. Pour la vider entièrement il faudrait couper le cou de la bête, la suspendre tête en bas, et attendre qu’elle se vide, sachant que le cœur doit continuer de battre. Le fait que de nombreux os soient brisés sur tout le corps fait penser à une chute de plusieurs mètres.

 

 

Qui agit ainsi et pourquoi?

 

-Un possible trafic d'organes bovins ?

-Certains pensent que ces agissements seraient le fait de sectes aux cultes plus ou moins sataniques.

-D’autres pensent aux expériences de laboratoires privés à des fins plus que douteuses.

-On pense aux militaires et leurs armes chimiques

-Enfin la thèse extraterrestre qui par certain coté paraît assez improbable parce que tous les cas se déroulent sur le continent américain : Canada, E.U, Amérique du sud, pas de fait similaire par exemple en Europe. Quel intérêt pour ces extra terrestre de ramener les carcasses des animaux sur les lieux de leur enlèvement .

Un physicien obtient une explication de certains indiens : "le peuple des étoiles sait ce qu'il fait, il faut les laisser faire".     


Les cas de mutilations existent toujours, la police classe systématiquement les dossiers et conclu le plus souvent aux rites sataniques, agissement de sectes, ou de malades mentaux. Le gouvernement Américain a investit des milliers de dollars pour enquêter sur le phénomène des mutilations d'animaux aux USA. Mais rien ne filtre. A l'heure actuelle, le bétail n'est plus l'unique victime de mutilations. D'autres espèces se voient confronter à ces atrocités inexpliquées.
 
 

----------------------

 

Les dernières nouvelles 2001-2002

 

Une douzaine de cas de mutilations de bovins ont eu lieu dans le courant
de l'année 2001 aux Etats-Unis, proche de sites militaires tels que Great Fallsou Malmstrom AFB.dans l'etat du Montana,.

 

Ces cas présentent toujours les mêmes particularités :

 

aucune trace d'approche par voie terrestre,découpes"chirurgicales" et prélèvements de parties de l'animal (rectum,oreille...etc).

 

Dan Campbell, shériff-adjoint du comté
de Pondera, a étudié une dizaine de cas de mutilations depuis juin 2001 (3 cas en
juin, 4 cas en août et 3 cas en octobre) Il contacta le
National Institute for Discovery Science (NIDS -organisme scientifique privé basé
à Las Vegas, Nevada,) L'investigation menée par cet
organisme révéla qu'une coloration bleu-verte relevée sur la carcasse du
pauvre animal était en fait les signes d'une substance nommée
"oxindole", un tranquillisant non approuvé par la FDA (Food and Drug
Administration)

 

Un cas daté du 6 octobre 2001, toujours dans le comté de Pondera, révèle
quant à lui que l'animal fut retrouvé dans un espace en jachère où
normalement il n'aurait pas dû s'y trouver. L'emplacement où gisait
l'animal mutilé montre une forme de cratère, comme si celui-ci avait été
jeté verticalement d'une grande hauteur. Le sol présente à cet endroit
une dureté supérieure au reste. Les incisions se présentent également en
forme de dentelures.

Publié dans Ufologie

Commenter cet article