La N.S.A

Publié le par Koloss

La NSA est un organisme méconnu du grand public. En effet, tout le monde a déjà entendu parler du FBI, de la CIA, ne serait ce que grâce à la multitude de films qui leur ont été consacrés.
Cependant peu de gens connaissent la NSA. Qui se cache derrière ces trois lettres ?

Il faut tout d'abord savoir que ce n'est pas une organisation dite "secrète". C'est un organisme officiel. Vous pouvez même aller sur leur site officiel www.nsa.gov , mais ne vous attendez pas à y voir les mêmes informations que sur notre site !

Le siège de l'agence se situe a Fort Mead, près de Washington. On dit qu'elle emploie entre 20.000 et 100.000 personnes dans le monde (oui je sais la fourchette est large, mais c'est bien représentatif du secret qui entoure l'organisme). Elle dispose d'un budget supérieur à ses consoeurs, CIA et FBI (on parle de 50 milliards de francs). Au siège de Fort Meade il y a des cinémas, théâtres, restaurants, tennis ... et il est fortement conseillé de se marier avec un employé de la maison.

La paranoia va jusqu'au choix de l'en-tête de leur papier à lettre, qui est régulièrement modifié pour éviter toute contrefaçon.

 

La NSA et la cryptologie :

L'activité "officielle" de cet organisme est la cryptologie. C'est d'ailleurs la seule activité qui ressort de la lecture de leur site. Ils emploient les meilleurs cryptanalystes du monde et disposent d'ordinateurs terriblement puissants capables de "casser" n'importe quel codage.

Cette activité est motivée par la lutte anti-terroriste ... ce qui est louable, mais n'y a-t-il pas d'abus ?

Ainsi de nombreuses entreprises dont Microsoft , Motorola, Netscape, ... auraient inséré dans les sources de leurs programmes une backdoor qui permettrait à la NSA d'espionner tout utilisateur.

"Je suis persuadé que Microsoft comprend le lien crucial qui existe entre notre sécurité nationale et la prosperité de notre pays." William Cohen - Secrétaire américain à la Défense.

 

La NSA et le réseau " échellon " :

Afin de lutter contre le terrorisme la NSA dispose de nombreux moyens d'interception des communications.

Les systèmes d'écoute de Menwith sont surement les plus connus ...

Elle dispose de plusieurs dizaines de stations d'écoute des communications téléphoniques en Angleterre, Nouvelle Zélande, Japon, Australie, ...

Elle dispose aussi des sattelites (Mercury, Mentor, Trompet) qui "filtrent" toutes les communications radioélectriques (radio, télévision, mais aussi stations relais des téléphones mobiles, micro-ondes, ...).

Quand les cables n'étaient encore qu'analogiques, la NSA aurait eu un robot sous-marin à - 5000 m qui posait des bretelles sur les lignes sous-marines, et qui reémettait vers une station au sol, en Grande Bretagne.

Les fibres optiques seraient actuellement espionnées grâce à un procédé tenu secret.

Enfin on peut soupçonner une collaboration étroite avec les compagnies de téléphone. Durant les années 1950/60, la NSA - dont personne ne soupçonnait alors l'existence - avait demandé aux compagnies de télégraphie de l'époque de lui remettre une copie de chaque communication qui entrait ou sortait des Etats Unis.
Le nouveau réseau mondial de téléphonie mobile, Iridium, doit être d'ores et déjà sous contrôle de la NSA...

Les écoutes sont effectuées sur certains "points sensibles" (ambassades, ministères). Mais ils disposent aussi de systèmes de reconnaissance vocale. Ainsi de puissants ordinateurs CRAY construits "sur mesure" permettent de reconnaître des mots clefs et/ou des voix dans certaines conversations.

Après traitement, et sélection, seules 10.000 a 15.000 communications seront vraiment exploitées chaque jour.

Leurs sattelites espions leur permettent de detecter les émissions infra-rouges et ainsi repérer les usines de production d'armes bactériologiques, chimiques, les stocks d'armes lourdes ...

Seul problème : tout cela ne leur sert que comme information. Pour l'intervention il faut ensuite mobiliser des troupes, ce qui n'est pas du ressort de cet organisme.

 

La NSA et l'intelligence économique :

En 1995, Thomson devait s'occuper de l'installation d'un dispositif radar sur toute l'Amazonie. La NSA ayant intercepté des échanges entre la France et le Brésil aurait donné le montant des "dessous de table" au Président Bill Clinton, qui serait par la suite intervenu auprès du gouvernement brésilien. Le contrat a ainsi été signé par une entreprise américaine.

Une aventure similaire est parvenue à Airbus, qui a vu s'échapper un gros contrat qui se chiffrait en centaines de milliards au profit de Boeing.

 

La NSA se découvre petit à petit :

Aujourd'hui de nombreuses personnes se mobilisent contre cette organisation et réclament plus de transparence (même les sénateurs américains se posent la question de la consitutionnalité d'un système tel que Echelon !).

Un, Jam echellon day a même été organisé. Cette journée d'action, fin septembre 1999, avait pour but de "noyer" les ordinateurs de la NSA en envoyant des tonnes de mail avec certains mot-clefs. En effet, chaque E Mail contenant des mots tels que "bombe", "tuer", "Président", ... est intercepté par les ordinateurs.

Pour Duncan Campbell, journaliste et militant écossais à l'origine du premier scoop en 1988 comme du dernier rapport de 99, a affirmé le contraire : "The repeated transmission of strings of hypothetical key words will certainly come to the attention of NSA ..., but is unlikely to affect or degrade their spying capabilities. They are skilled in information warfare; their tools are designed to separate signals from noise. Advertised attacks such as the "jam Echelon" string can be recognised as noise and, thus, not processed."

Ainsi, le réseau Echelon pourrait faire la différence et ne pas s'occuper des "bruits" parasites.

Les meilleurs spécialistes dans chaque discipline (informatique, communications, cryptologie, ...), des ordinateurs avec une Intelligence Artificielle très développée, des satellites espions, des systèmes d'écoute planétaire, des moyens énormes, ... qui arrêtera la NSA ?

Dernièrement plusieurs voix se sont élevées pour dénoncer "une gigantesque campagne de désinformation de la part de la NSA". En effet, cette organisation pourrait très bien avoir des moyens très limités, mais jouer sur l'imaginaire collectif...

Publié dans Services secrets

Commenter cet article

dlf 23/04/2011 16:00



je suis bleufé bravo ca fait un baille que je cherche une information comme ca 



occhiovivo 10/07/2010 04:23



help je dois parler aux services secrets americains  ' est urgent