L'Abbaye de Mortemer

Publié le par Koloss

Il semblerait que beaucoup d'histoires étranges circulent sur l'abbaye de Mortemer et avec raison. Fondée au 12ème siècle par Henri 1er Beauclerc, fils de Guillaume le conquérant, l'Abbaye de Mortemer est dit-on, l'Abbaye la plus hantée de France. Visite guidée avec Erick Fearson, amateur de lieux mystérieux...


Hantée tout d'abord, par Mathilde la Dame Blanche. "Emmurée" par son père qui lui reprochait sa conduite un peu légère, elle errerait depuis ces temps anciens, dans les ruines de l'Abbaye et autour des étangs les nuits de pleine lune. De nos jours, il arrive régulièrement que certaines personnes rencontrent son spectre flotter, telle une âme en peine. Il y a peu de temps encore, un visiteur se sentant observé, se retourna et se sentit défaillir. Défaillir à la vision de Mathilde flottant dans les vestiges à plusieurs mètres du sol avant de s'estomper dans le paysage.


Mais attention, si vous apercevez Mathilde gantée de noir, vous trépasserez dans l'année. Par contre si vous l'apercevez gantée de blancs, elle annonce un mariage ou une naissance. Et que dire de cette journaliste qui, il y a quelque années à peine, en prenant en photo les ruines de l'Abbaye, eut la surprise de découvrir au développement une forme humaine fantomatique...

Mais elle n'est pas la seule "habitante" de ce lieu envoûtant. Pendant la révolution, ils n'étaient plus que quatre moines à loger dans ce qui commençait à devenir des ruines. Les révolutionnaires qui les confondirent avec les affameurs du peuple, les pourchassèrent dans la propriété avant de les exécuter froidement tous les quatre dans le cellier. Leurs sangs se mêlèrent aux vins des tonneaux éventrés. Depuis, on peut apercevoir leurs fantômes faisant inlassablement le trajet du cellier au pigeonnier. Si, par hasard vous passez par Mortemer, demandez à voir le cellier. Cellier dans lequel on peut sentir une atmosphère d'angoisse presque insoutenable pour les personnes sensibles.

L'Abbaye fut habitée jusqu'en 1965, année qui vit fuir son dernier occupant qui, toutes les nuits entre onze heures du soir et cinq heures du matin, était témoin de manifestations surnaturelles. Bruits de pas marchant à l'étage au-dessus, tableau qui se retrouvait face contre le mur quant ce n'était pas à même le sol... Sa dernière nuit fut sa nuit la plus terrible. Des coups d'une violence extrême se firent entendre un peu partout dans l'Abbaye et notamment sur la porte vitrée, voisine de sa chambre. Bien sûr comme toujours, après inspection, il n'y avait pas âme qui vive. Le lendemain il quittait Mortemer pour toujours.

Aujourd'hui cet endroit hors du temps, est devenu un musée des fantômes. Encore une fois, si vous osez venir à Mortemer, et si vous réussissez à faire parler la guide de l'Abbaye, car les gens du coin parle peu, demandez-lui ce qu'elle sait sur ce lieu....vous serez peut-être surpris de ses réponses.

Publié dans Esotérisme

Commenter cet article